Le growth hacking

Le growth hacking
Photo by Serpstat from Pexels

Le Growth Hacking est l’ensemble des stratégies utilisées pour la croissance rapide d’une organisation (particulièrement une startup). Prenons un exemple, disons que vous choisissez de faire un test pour l’acquisition de nouveaux clients. Après analyse des résultats de ce test, vous vous rendez compte que le test est un succès (vous avez acquis de très nombreux clients). Vous avez fait du growth hacking. Et même si le test est un échec et que vous vous servez des résultats, des conclusions de ce test pour vous améliorer, vous faites toujours du growth hacking. C’est aussi simple que ça.

Mais ce n’est pas tout.

D’où vient cette expression? qui l’a inventé et pourquoi? quelles sont ses techniques et méthodes et en quoi le growth hacker est-il différent du digital marketer? Cet article répond à toutes ces questions suivant la table de matière ci-dessous. Vous pouvez donc aller directement à la partie qui vous intéresse.

  1. Origine du growth hacking
  2. Méthodes et techniques du growth hacking
  3. Le Growth hacker

Origine du growth hacking

Il y a un réel intérêt pour le growth hacking depuis quelques années. Comme vous pouvez le voir sur la figure ci-dessous, le volume de recherche moyen mensuel est d’environ 68.000 (recherche effectuée avec l’outil KWFinder).

RÉSULTAT DE RECHERCHE DU MOT CLÉ "GROWTH HACKING SUR KWFINDER
résultat de Recherche du mot clé “growth hacking sur KWFinder

Pourtant en 2012, le taux d’intérêt était seulement de 2 contre 100 aujourd’hui.

TENDANCE DE RECHERCHE DE GROWTH HACKING. SOURCE: KWFINDER
Tendance de recherche de growth hacking. source: kwfinder

Cet intérêt croissant s’explique en partie par l’augmentation du nombre de startups et donc de la fonction de growth hacker.

A l’origine de cette expression, on trouve un certain Sean Ellis, considéré comme l’OG (Original Growth Hacker). La légende raconte qu’en tant que consultant, Sean a aidé de nombreuses startups comme Dropbox. Au moment de quitter la startup pour d’autres aventures, il avait du mal à trouver un remplaçant en charge de la croissance de la startup. Il ne voulait pas se faire remplacer par un marketeur. Mais par quelqu’un qui ne pense qu’à la croissance. Rien que la croissance (et non seulement les budgets, conversions, dépenses…). Ainsi est née l’expression Growth Hacker qu’il a utilisé comme titre d’offre d’emploi.

De nombreuses personnes croient que le growth hacker est un magicien qui arrive et fait décoller immédiatement la startup. Cette image est bien loin de la réalité. Pour atteindre les objectifs de croissance d’une organisation, plusieurs expérimentations sont réalisées. Une démarche scientifique rigoureuse est appliquée par le growth hacker.

Il est donc important de comprendre la méthodologie de travail du growth hacker.

Méthodes et techniques du growth hacking

Le growth hacking est basé sur:

  • le test
  • la mesure
  • l’analyse
  • la comparaison
  • l’amélioration

Test

Il n’est pas possible de faire du growth hacking sans faire des tests. Le growth hacker est en permanence à la recherche de l’idée qui fera décoller la startup. Il essaye donc ce qui lui passe par la tête. Un test peut être de lancer une campagne facebook en visant une certaine couche de la population afin d’avoir des prospects plus qualifiés pour le produit. Ou simplement de faire des modifications sur le site internet.

Le growth hacker doit donc être assez créatif pour essayer des idées qui sortent du lot.

Mesure

Un test sans mesure n’est que ruine …. de temps et d’argent

william ehora

Il n’est pas possible de faire un test sans en mesurer les performances. Un growth hacker ne fait jamais une telle erreur. C’est une perte de temps et d’argent. L’objectif du test est de confirmer ou d’infirmer une hypothèse. Il faut donc avoir des outils de mesure efficaces. L’un des outils de mesure gratuits les plus simples et efficaces est Google Analytics. Il est aussi important d’avoir une control tower réalisable sur Excel ou google sheet afin de suivre les métriques importants de la startup périodiquement.

Comme vous le voyez, la créativité seule n’est pas suffisante. Pour un growth hacker, la capacité à mesurer les tests est tout aussi importante que l’idée révolutionnaire.

Analyse et comparaison

L’analyse et la comparaison des résultats obtenus en réalisant le test sont d’une importance primordiale. Ils permettent de dire si un test a été un succès ou un échec. Continuons avec notre exemple. Vous avez lancé la nouvelle campagne Facebook visant une cible de la population afin d’avoir des prospects plus qualifiés. Après mesure et analyse des résultats, vous vous rendez compte que vous avez obtenu moins de prospects qualifiés que lors des anciennes campagnes sans ciblage. Une comparaison simple permet de dire que le ciblage n’a pas marché.

Amélioration

Après analyse des résultats obtenus à la suite d’un test, le growth hacker est tourné vers l’amélioration. On peut parler de processus d’amélioration continue. Dans notre exemple, l’amélioration peut être de définir une meilleure cible.

Ces techniques et méthodes peuvent être regroupées au sein de 3 domaines que sont: le content marketing, le product marketing et l’advertising.

Si le growth hacker n’améliore pas ses techniques, on le copiera et on fera mieux que lui

William ehora

Le Growth hacker

Le growth hacker est créatif, prend des risques et a le sens de l’analyse. La superbe infographie (en anglais) ci-dessous montre les compétences du growth hacker.

Growth hacker skills
Growth hacker skills. Source: Growthrocks

Conclusion

Le growth hacking est l’ensemble des stratégies utilisées pour booster la croissance d’un startup (ou de toute organisation en général). Elle suit une méthodologie caractérisée par le test, la mesure, l’analyse et la comparaison ainsi que l’amélioration. Le growth hacker a de nombreuses compétences. Les plus pertinentes sont: la créativité, le sens de l’analyse et le courage.

Vous avez besoin de plus de détails sur l’un des points de cet article? N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire.

2 Shares:
Vous pouvez aussi aimer